Les 6 objectifs de la transition énergétique en France pour 2030

Favoriser la croissance verte est un axe clé de la transition énergétique dont le but est de réduire l’impact négatif des énergies fossiles sur l’environnement.

En France, c’est en 2015 qu’une loi a été promulguée pour « réussir la transition énergétique, renforcer l’indépendance énergétique et la compétitivité économique de la France ». Parmi les objectifs fixés par la loi, le premier est de parvenir à une baisse de 40% des émissions des gaz à effet de serre, par rapport au taux de référence de 1990. Le deuxième objectif est de diminuer la consommation d’énergies fossiles, qui ne devrait atteindre que 30% de la consommation énergétique globale en 2030. Pour la production d’électricité par le nucléaire, elle ne devra pas excéder 50% à cette même date. Cette échéance concerne aussi les énergies renouvelables, qui devront représenter 40% de la production totale des énergies et 32% de la consommation énergétique. Le cinquième objectif est de réduire de moitié la consommation de tous types d’énergies. Le sixième engagement est la diminution de 50% des déchets mis en décharge. Pour contribuer à atteindre ces objectifs, Le compostage des déchets est une des solutions mises en œuvre par les collectivités, les entreprises et les particuliers.

 

Transition énergétique et compostage des biodéchets

 

Avec une gestion des déchets moins coûteuse, moins consommatrice d’énergies fossiles et la création d’une matière première réutilisable, le compostage électromécanique contribue fortement à atteindre les objectifs fixés par la loi de transition énergétique. En France, les biodéchets représentent un tiers des ordures ménagères, alors qu’ils peuvent être recyclés et valorisés. Leur mise au rebut a beaucoup d’inconvénients, comme la présence de nuisances liées à la présence d’animaux nuisibles attirés par ce type de déchet mais aussi l’impact sur l’environnement dû à leur transport et à leur retraitement. Traiter sur place les déchets de table qui peuvent être compostés est facile avec les composteurs distribués par Tarra. Les déchets ne sont plus déplacés mais intégrés directement dans une unité de traitement électromécanique. L’amendement organique issu de cette transformation est utilisable pour les cultures et l’entretien des jardins, pour enrichir la terre et améliorer la qualité des sols.

TARRA TRANSITION ENERGETIQUE
Crédit photos Pixabay

POUR EN SAVOIR +

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Le compostage accéléré sur place, une innovation au service de l’environnement et de la fertilisation des sols

Le compostage accéléré sur place, une innovation au service de l’environnement et de la fertilisation des sols

L’impact des déchets sur l’environnement est un enjeu crucial désormais encadré par la loi sur la transition énergétique et pour la croissance verte. C’est en particulier l’article L 541 qui donne le cadre légal pour la chaîne de gestion des déchets (tri, collecte, traitement, valorisation, recyclage, etc.) Tarra propose des solutions d’une grande efficacité pour relever ce défi, basées sur le traitement sur place par compostage accéléré des biodéchets.